Michel Lugnier est IGEN et Président du Concours général

CGM 2018. CSR. Présentation par Michel Lugnier Durée : 3 mn 21 s

Michel Lugnier, IGEN, présente le concours
Auteur(s) : Serge Raynaud

Présentation

Le Concours Général des Métiers est le seul concours de l’éducation nationale. À ce titre, il constitue une occasion unique pour nos élèves et leurs professeurs de faire valoir leur savoir-faire sous le regard d’un jury extrêmement prestigieux.

Chaque année, le ministre en personne accueille en Sorbonne les lauréats.
C’est une fierté pour les élèves, leurs familles, les professeurs, les établissements... et plus généralement pour toute la filière de voir mis à l’honneur l’engagement et l’excellence de ces élèves.
Au-delà du résultat, c’est l’esprit d’une saine émulation qu’il faut promouvoir pour valoriser des formations qui offrent de réelles perspectives d’emploi pour les jeunes.

Ce concours prestigieux s’adresse aux élèves et apprentis de terminale de baccalauréat professionnel Commercialisation et Services en Restauration (CSR) et aux élèves et apprentis de terminale baccalauréat professionnel Cuisine.

Depuis la session 2016, sous la direction de Michel Lugnier, Inspecteur général de l’Éducation nationale, groupe économie & gestion, en charge de la filière de formation Hôtellerie-Restauration, Karine Viard et Jérôme Muzard ont fait évoluer ces deux concours.

Ouverture du Concours

Michel Lugnier, IGEN et Président du Concours général accueille les candidates, les candidats et les membres du jury.
C’est pour lui l’occasion de mettre en évidence la qualité de ces jeunes qui se sont qualifiés pour se confronter lors des épreuves finales, accompagnés par un jury prestigieux.
Et il va présenter puis céder la parole à une figure emblématique du Service et des Arts de la table :
Claire Sonnet est Directrice de l’Écrin, restaurant gastronomique de l’Hôtel de Crillon, Place de la Concorde à Paris. Elle a accepté avec enthousiasme d’être la marraine de cette promotion 2018 du Concours général des métiers en Commercialisation et services en Restauration.
Elle est une raison supplémentaire de se surpasser pour les jeunes et leurs commis et de donner le meilleur ; ils peuvent voir en elle la réussite, incontestée et incontestable, et son jeune âge est le garant du bien fondé des propos de Rodrigue dans « Le Cid » de Pierre Corneille :
« Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».
Un modèle à suivre pour ces finalistes et une magnifique raison d’espérer.