Interview d’une candidate et de son professeur

Concours Malongo 2017. Laure Bouché - Orchies Durée : 1 mn 56 s

En compagnie de son professeur une candidate partage ses impressions
Auteur(s) : Serge Raynaud

Présentation

Créée en 1934, l’entreprise des « cafés Malongo » est animée par des principes de qualité qui fondent sa réputation.

Valoriser ce produit haut de gamme, innover et toujours respecter les hommes sont trois valeurs qui régissent la culture de cette entreprise à taille humaine. Elles s’accordent d’autant mieux avec la filière de l’hôtellerie et de la restauration qu’elles conjuguent passion et plaisir à servir dans la tasse d’un consommateur avisé.

En 1992, son PDG, Jean-Pierre Blanc, rencontre le Padre van der Hoff au Mexique. Cette rencontre avec le fondateur du commerce équitable l’encourager à travailler avec les petits producteurs.

Également soucieux de s’inscrire dans la logique du développement durable et de l’agriculture biologique, il s’investit dans ces domaines.

En 1995, le « Concours du Jeune professionnel du Café » est lancé. Il témoigne d’une volonté de développer la formation sur le café dans les lycées hôteliers.

En 2008, la rencontre avec l’inspection générale, permet de donner au concours des finalités pédagogiques en proposant de l’adapter aux niveaux des concurrents (CAP, Bac et BTS) et en affirmant la dimension de communication commerciale.

Depuis, ce concours a su évoluer et s’adapter aux cursus d’enseignement tout en gardant en perspective les exigences d’une clientèle toujours plus apte à reconnaître un « bon café ».

L’excellence des candidates et candidats qui se confrontent lors des journées de Nice au lycée Paul-Augier fait de ce concours un temps fort de l’année scolaire et conforte le partenariat remarquable de l’Éducation nationale avec Malongo.

Une candidate s’exprime en compagnie de son professeur

Laure Bouché est élève en terminale baccalauréat technologique au lycée Notre-Dame de la Providence à Orchies, académie de Lille.
Elle évoque sa préparation, l’aide de son professeur qui l’accompagne et avec lui le soutien des acteurs de son établissement de formation.
Au-delà, elle évoque un temps fort de sa scolarité, fait de partages, de découvertes et d’apprentissages. Autant d’expériences qui lui seront utiles lors des épreuves de l’examen du baccalauréat.
Elle gardera un souvenir fort de son séjour à Nice, du lycée Paul-Augier et toutes les personnes avec qui elle a pu échanger.