Ébullitions, projet Tice innovant Durée : 2 mn 45 s

Ébullitions, projet Tice innovant
Auteur(s) : Denis Deroin

« Les élèves ouvrent rarement leurs livres, voire leurs cours, par contre ils envoient des centaines de SMS et « tchatent » plusieurs heures par jour sur Messenger et autres. Pourquoi ne pas utiliser cet engouement pour les nouvelles technologies et le détourner à des fins pédagogiques ? » explique le Proviseur.
Ainsi est née l’idée d’un logiciel spécifique et d’un site internet (http://www.ebullitions.net ) avec le concours d’un développeur professionnel.

Pour que les élèves progressent dans la maîtrise du langage, il faut avoir une certaine exigence.
D’où l’idée de les obliger à communiquer avec les autres comme s’ils étaient reporters d’un journal et d’en concevoir la « Une ». Le travail est effectué en interdisciplinarité dans le cadre des « projets BacPro ».
Les élèves, mais aussi l’ensemble du personnel enseignant et non-enseignant y présentent leurs passions, projets, lieux de stage et les anciens relatent leurs parcours et parlent de leur métier.

Les premières meilleures productions furent récompensées lors de la présentation officielle des travaux sur « Ébullitions » le jeudi 14 janvier 2010, en présence de Micheline Hotyat, Rectrice de l’académie.
Le proviseur, présenta le contexte : lors de la mise en place des BacPro 3 ans les équipes se sont d’abord mobilisées pour toiletter les programmes, puis ont cherché comment motiver les élèves ; les quelques collègues ayant déjà développé des stratégies autour du multimédia ont apporté leurs compétences techniques à leurs pairs lors des deux journées de prérentrée.
Denis Deroin , Chef de travaux ,évoqua le développement des TICE et du multimédia au lycée depuis plusieurs années et présenta l’association de compétences, documentaliste, professeurs d’enseignement général et d’enseignement professionnel et pour la partie technique Mathieu Forget de la société Casus Belli qui contribuèrent à la réussite de cette aventure.
La remise des prix permis de découvrir la diversité des articles et de leurs auteurs : un autoportrait, la création d’une BD grâce à la rencontre avec des illustrateurs et des scénaristes, une expérience de co-location en stage, une invitation au voyage par deux anciennes élèves qui travaillent aux États Unis, une innovation culinaire avec une panna cotta aux légumes, recette d’un jeune chef d’entreprise nouvellement installé à Caen.

La Rectrice n’a pas tari d’éloges pour ce qui était présenté : un travail en tous points remarquable.
Elle a souligné les trois axes majeurs qui se dégagent des contributions d’élèves : tout d’abord la maitrise du langage via un exercice qui réconcilie le jeune avec l’écrit, ensuite la mise en avant de parcours professionnels où les acteurs font la preuve qu’à coté de la pratique d’un travail où la main excelle, la tête est , elle, bien faite. Enfin l’internationalisation, qui dans le contexte économique mondial, permet aux élèves d’hôtellerie-restauration d’être en avance, ce qui devient un atout car la maîtrise des langues les rend plus efficients.
Cette utilisation de l’informatique pour une pédagogie active est pour elle exceptionnelle et à sa connaissance il n’y a que trois établissements qui ont fait ce genre d’expérience. Les deux autres sont l’un au Danemark, où via un jeu on lie apprentissage et culture, l’autre en Italie du nord, avec des petits, pour l’apprentissage du vocabulaire.
Elle va faire une note au Cabinet du Ministre pour souligner cette action exemplaire et, au niveau académique, elle souhaite présenter « Ébullitions » aux lycées d’enseignement général et d’enseignement technologique comme exemple de travail en équipe.

Elle a terminé son allocution par des félicitations à tous pour leur contribution à une démarche pédagogique particulièrement innovante.

Éliane Autin,
Proviseur Honoraire

Ébullition. Mode d’emplo
Ébullitions. Presentation du projet
Les élèves du lycée Rabelais sont aussi des reporters