Méthode « à la tombante »

Écrire avec un cornet Durée : 5 mn 29 s

Décorer et personnaliser des entremets

Les auteurs

Rachel Blanchon et Christian Gillet enseignent tous deux au lycée Les Portes de Chartreuse, à Voreppe, dans l’académie de Grenoble.
Elle en physique, chimie et mathématiques.
Lui en pâtisserie et boulangerie.
Convaincus que l’interdisciplinarité au service des élèves est un atout pour découvrir, expérimenter, analyser, comprendre puis maîtriser, ils travaillent ensemble pour que les élèves puissent « apprendre autrement ».
Les supports vidéo sont réalisés en commun pour expliquer les phénomènes physico-chimiques qui régissent ou interfèrent lors des réalisations professionnelles.
C’est Rachel qui assure les prises de vues et les montages ; Christian réalise la mise en œuvre professionnelle des techniques abordées.

La vidéo de l’écriture au cornet

Écrire correctement à l’aide d’un cornet exige que plusieurs conditions soient réunies :

  1. avoir un cornet parfaitement réalisé (Voir ci-dessous le lien vers la vidéo « La géométrie au service des apprentissages - Réaliser un cornet »,
  2. utiliser un appareil homogène et à la consistance voulue, ni trop liquide, ni trop dur,
  3. adapter la taille de l’ouverture du cornet à l’appareil utilisé et à sa texture,
  4. bien appréhender la surface de texte à apposer et l’orthographe,
  5. travailler suffisamment vite pour que le « trait » d’écriture tombe harmonieusement,
  6. recharger les « pleins » et laisser les « déliés » de l’écriture cursive.

Bien sûr, on doit s’entraîner et prendre progressivement l’habitude d’écrire. L’entraînement peut être réalisé sur tout type de surface, si possible correspondant aux dimensions réelles des entremets à décorer.