Intervention du CNIEL en lycée professionnel Durée : 6 mn 1 s

Présentation

En définissant des axes de collaboration, l’académie de Versailles et le Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière (CNIEL) conviennent d’enrichir leurs échanges et de les organiser.
L’académie de Versailles souhaite développer l’information sur les métiers dans le cadre du parcours de découverte des métiers et des formations, l’accueil et l’insertion professionnelle par les stages ou périodes de formation en milieu professionnel, la formation initiale et continue des personnels de l’Éducation nationale.

Le CNIEL a pour objectif de renforcer la coopération entre le secteur agro-alimentaire et l’Éducation nationale, d’identifier des besoins clairement repérés et d’y répondre en vue d’améliorer l’information et les connaissances sur le lait et les produits laitiers et de développer autour de thèmes spécifiques des séquences pédagogiques pour les élèves des 1er et 2e cycles.

Des conseillers culinaires et fromagers sont sollicités par les établissements de l’académie pour des interventions ponctuelles et à thème auprès des élèves de sections de CAP, Baccalauréat Professionnel, Baccalauréat technologique et BTS.

Objectif

L’objectif est de faire connaître les usages des produits laitiers en cuisine et en restauration.

Les élèves de CAP Pâtissier du lycée des métiers Camille-Claudel de Mantes la Ville (78) ont bénéficié de l’intervention d’un conseiller culinaire, Samuel Samson, du centre culinaire contemporain de Rennes, qui représentait le CNIEL (Centre national interprofessionnel de l’économie laitière). Il a été question de l’utilisation des différents beurres et de beurres spécifiques pour les réalisations de pâtisserie.
Ce conseiller intervient dans les lycées pour sensibiliser les futurs professionnels. Ainsi, Il a animé, une séance de trois heures pour faire connaître le produit « beurre » afin de mieux l’utiliser dans les préparations de base en pâtisserie. L’intervention, s’est illustrée par un atelier expérimental et la réalisation d’un « Kouing aman ».

Les élèves ont fabriqué les pâtes avec différents beurres, ils ont ensuite fait une analyse organoleptique afin d’éveiller leurs sens à la dégustation et de comparer les différents résultats.

Après cette visite, les élèves ont déclaré :

« Cela nous a été profitable pour notre formation, son intervention a été complète, facile à comprendre et la recette facile à réaliser par rapport à nos acquis en pâtisserie. Lors de la dégustation, nous avons pu éveiller tous nos sens. Le moment a été agréable ».