5e édition du Concours. Interview de candidats

MOF Classe Fromager 2015 Durée : 3 mn 14 s

Les épreuves finies, deux candidats donnent leurs impressions sur le Concours
Auteur(s) : Serge Raynaud

Rares sont les crémiers-fromagers qui peuvent afficher sur leur vitrine le célèbre titre de « Meilleur Ouvrier de France », que l’on connaît aussi sous son petit acronyme « MOF ». Ce concours, unique en son genre, n’a pas d’équivalent ailleurs dans le monde.
Il concerne plus de 100 corps de métiers et vise, tous les 3 ans et ce depuis 1924, à récompenser publiquement les meilleurs professionnels de leur domaine, du barman au coutelier en passant par le pâtissier ou le sommelier.
Nombre de métiers sont donc récompensés.

La classe « Fromager ›› est apparue lors de l’édition 2000 du « MOF ››. Comme pour les autres catégories du Meilleur Ouvrier de France, la classe « Fromager ›› est très technique et élitiste. Pour décrocher le sésame, la concurrence est très rude, le parcours est particulièrement long et difficile. Ténacité, exigence, créativité, audace, précision, calme, professionnalisme... sont autant de qualités qu’il faut aux candidats pour convaincre les jurys de professionnels.