Une édition placée sous le signe des rencontres

Salon International de l’Agriculture 2017 Durée : 4 mn 

Une égérie Bretonne pour le SIA 2017 !
Auteur(s) : Serge Raynaud

Présentation

Le Salon International de l’Agriculture est toujours un temps fort de l’actualité.
Baromètre incontesté de la vitalité des productions agricoles et de tous les produits qui en sont dérivés, l’édition 2017 qui s’est tenue du 25 février au 7 mars 2017 à Paris Expo - Porte de Versailles n’a pas dérogé à la tradition.

Les média ont relayé un morosité présentée comme générale. Et il est vrai que sur certains stands le moral n’était pas au beau fixe et l’avenir plutôt incertain.
Mais à y regarder de plus près, certains paysans, n’avaient pas cette vision catastrophiste d’un monde rural voué à un déclin partout annoncé. Il y a encore dans tous les terroirs des agriculteurs qui ne veulent pas s’en laisser compter ; ils misent sur des productions qui ne peuvent pas être délocalisées, qui resteront françaises et surtout ils se fédèrent autour d’un objectif : la qualité des productions.

Et partout résonne la même voix : les signes de qualité et les productions raisonnées ou en agriculture biologique sont en progression.
Les signes de qualité et les médailles ou prix du Concours général agricole génèrent des ventes très sensiblement améliorées.
Les consommateurs, alertés sur les dangers potentiels d’une alimentation vectrice de produits chimiques aux effets alarmants, sont prêts à payer le prix de cette qualité, quitte à rogner si nécessaire sur d’autres achats.

Rencontres savoureuses

Une visite au salon c’est toujours l’occasion de belles rencontres.
Pour ma part, cette année, j’ai croisé des élèves, des apprentis et des étudiants, notamment ceux du lycée Jean-Baptiste Siméon Chardin de Géramer - académie de Nancy-Metz, à l’œuvre dans le restaurant éphémère du CNIEL, Philippe Rochard, Responsable du Pôle HORS MEDIA - CNIEL, Michel Roth venu enchanter le public avec des parfums de mirabelles de Lorraine, et Bertrand Du Cray, Directeur général délégué du Cedus.