Roux blond, par Laurent Nadiras