Les deux parrains 2018 félicitent les candidats !

Concours « La Boul’Pât des lycées » 2018 Durée : 2 mn 14 s

Deux grand professionnels prévenants parrainent les candidats
Auteur(s) : Serge Raynaud

Deux parrains de renom ont accepté d’accompagner les candidats et les membres du jury. Ils portent tout l’intérêt des professionnels pour ce concours.

Frédéric Lalos : Titulaire d’un CAP boulangerie, Frédéric Lalos termine premier de sa promotion et finaliste au concours du Meilleur Apprenti de France et part en stage à Paris dans la prestigieuse Maison Lenôtre où il va rester quatre ans. C’est durant ces années qu’il va devenir lui-même et que le jeune passionné va se transformer en professionnel talentueux. Aux Grands Moulins de Paris, il se plonge dans la magie de la farine, ses origines, ses textures variées en fonction de la température, ses typicités, une matière vivante qu’il aime travailler. Frédéric Lalos aime la boulangerie artisanale car dans son métier il n’envisage que l’excellence et la tradition. Le titre de Meilleur Ouvrier de France l’obsède. Il l’aura en 1997 et devient ainsi le plus jeune MOF boulangerie de l’histoire du concours à seulement 26 ans.


Matthieu Carlin : Après son bac ES et un BTS restauration, Matthieu Carlin s’est passionné pour la pâtisserie et a passé son CAP Pâtisserie en un an, à l’âge de 22 ans. Il suit un parcours très riche : après une expérience au restaurant d’Alain Pic à Montbonot-Saint- Martin, il rejoint le Domaine de Chateauvieux à Genève (2 étoiles Michelin) en qualité de commis pâtissier. Un an après, le voilà au Château de Candy à Chambéry (1 étoile) où Il restera deux ans. Il intègre alors l’équipe du restaurant de Pierre Gagnaire, rue Balzac à Paris, en qualité de chef de partie une année, avant d’accepter la proposition du restaurant Lapérouse où il prend son premier poste de responsable pâtisserie avec un ancien chef d’Alain Ducasse, Samuel Ben. Ensuite, après une première rencontre avec Guy Savoy et il devient le Chef Pâtissier durant deux ans du Chiberta (1 étoile). Il commence ensuite l’aventure des grands hôtels : l’hôtel Shangri-La à Paris (5 ans comme sous-chef pâtissier), puis l’hôtel Ritz Paris comme responsable du restaurant gastronomique L’Espadon, en toute complicité avec François Perret. Finalement, en février 2017, il retrouve Guy Savoy en rejoignant la « Monnaie de Paris », en qualité de Chef Pâtissier.